Chargement
keyboard_arrow_up
Fondamentaux

Avec Hyperledger, Corda fait partie des DLT (Distributed Ledger Technologies) de plus en plus utilisées par les entreprises. Nombre d’entre elles ont en effet noté l’intérêt des technologies de chaînes de blocs et plus largement des registres distribués, sans pour autant souhaiter implémenter une blockchain publique. Développée en grande partie par l'entreprise R3, à qui on attribue essentiellement le projet, Corda se positionne comme une bonne alternative pour permettre aux institutions privées de déployer une base de données décentralisées sans participer à la crypto-économie.

Les caractéristiques de Corda

Corda est une DLT spécialement conçue pour répondre aux besoins des sociétés financières. Sa spécialisation lui permet d’avoir une architecture plus simple que d’autres technologies de registres distribués, comme Hyperledger Fabric, qui est relativement complexe. Malgré cette spécialisation, le framework de Corda rend tout à fait possible la création d’une DLT pour n’importe quel cas d’usage, y compris extérieur à la finance. Son utilisation sera néanmoins peut-être moins adaptée que d’autres frameworks DLT plus complets.

Après avoir été développée par l'entreprise R3, Corda est mise en open-source le 30 novembre 2016. L’entreprise R3 fait partie du consortium Hyperledger et participe à différents groupes de travail pour créer des frameworks DLT. Notons que la licence open source de Corda est identique à celle d’Hyperledger Fabric, mais que R3 a fait le choix de ne pas soumette Corda à Hyperledger pour des raisons de gouvernance.

  • Composants

Corda est codée avec un langage de programmation moderne et très peu utilisé par la communauté, le langage Kotlin, qui s’exécute avec la machine virtuelle Java. Sur Corda, les smart contracts peuvent être écrits en Kotlin ou en Java. Le framework contient 3 composants essentiels :

    • Corda Node : un corda node est le nœud d’une organisation. Chacun d’entre eux peut porter plusieurs Cordapp, les applications incorporant les smart contracts de Corda.
    • Network Map : elle permet aux différentes organisations du réseau de se découvrir.
    • Notary : il permet l’établissement du consensus qui évite la double dépense au sein du réseau.
  • Consensus

Corda se distingue des DLT publiques, mais aussi d'Hyperledger Fabric en proposant un consensus simplifié. Alors qu’une blockchain nécessite un consensus unanime des nœuds pour chaque transaction, Corda prévoit un consensus sur la base d’une transaction unitaire, uniquement entre ses participants, et non entre l’intégralité des utilisateurs du réseau.

Ce consensus repose sur ce que l’on appelle le service de notaire, qui est chargé de contrôler et de signer les transactions dans le réseau. Chaque service du réseau est paramétré avec un algorithme de consensus qui lui est propre (RAFT, BFT ou autre). Ces services de notaire peuvent cohabiter sur le même réseau de sorte à répartir la charge et accélérer la vitesse des transactions.

  • Confidentialité

Conçue pour les institutions financières, Corda est une solution adaptée aux entreprises ayant des hautes exigences de confidentialité. Chaque transaction est uniquement partagée entre ses différentes parties.

Corda VS Hyperledger Fabric

Hyperledger Fabric est une solution préférable à Corda sur de nombreux aspects. Si Corda permet une excellente gestion de la confidentialité et semble donc très adapté à l’échange sécurisé d’actifs de haute valeur ou d’informations secret défense, le projet peine à trouver de nombreux adeptes auprès d’autres secteurs d’activité que la finance en proposant une structure encore trop peu flexible.

Corda permet cependant de gérer l’interopérabilité entre plusieurs applications métier plus facilement que Fabric. Le framework Hyperledger, bien que très utile pour le partage d’informations au sein d’un consortium, ne permet pas de gérer efficacement le partage inter-consortium, ni une gestion efficace de la confidentialité. Celui-ci est cependant plus proche d’Ethereum en termes de possibilités, et offre une architecture modulaire se prêtant à de vastes possibilités d’applications métier. Par ailleurs, si Hyperledger n’intègre pas de cryptomonnaie en natif, il lui est tout à fait possible de créer un token via les chaincodes. Corda n’offre pas cette possibilité et se ferme résolument au monde des crypto-monnaies.

Commentaires

Indice des prix

Sécurisez vos cryptos

Ledger Nano S
Ledger Blue
Trezor Hardware wallet

Flux Twitter

Achetez des bitcoins/ethers

Acheter bitcoins et ethers sur Coinhouse
Acheter des bitcoins sur ZeBitcoin
Achat / Vente de crypto-monnaies sur coinbase
BitIt, achat de crypto-monnaies facile et rapide
SpectroCoin, le multi-services
Cex.io, Achat / Vente et échange de crypto-monnaies
Coinmama, l’achat bitcoin ethereum facile