Chargement
keyboard_arrow_up
Billets d'opinionSociété

Une société prête à sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre, et finit par perdre les deux.

En ce mois de novembre tragiquement orwellien, les récents événements qui endeuillent le peuple français imposent de facto mes hommages aux victimes des terribles attentats du 13 novembre, ainsi qu’à leurs familles et amis, compassion étendue aux victimes des attentats et des guerres que connaissent beaucoup d’innocents, plus lointains; partagée par toute l’équipe de BitConseil.

Ces événements tragiques sont dus à la cupidité, à l’avarice et aux idéologies dominatrices de nos gouvernants – politiciens, législateurs, lobbies divers et variés, groupes d’influence occultes ou assumés, multinationales et corporations ! Le terrorisme, qu’il soit militaire, civil, ou financier, fait partie de notre foutue matrice…

Il est donc important dans ce monde chaotique d’agir avec raison plutôt qu’avec émotion et de trouver des pistes de réflexions afin de changer de paradigme. Notre société, de plus en plus divisée et violente, est basée sur une structure pyramidale, centralisée, coûteuse en ressources, peu résiliente, et finissant toujours par privilégier les intérêts de petits groupes d’êtres humains parasites.

Il me parait plus sage de passer à une société de réseau, décentralisée, plus équilibrée, plus adaptative, basée sur une utilisation intelligente de nos technologies et de nos ressources. Et ce, au moins à notre propre échelle.

En ces temps troubles, la liberté n’est envisageable que si l’on maîtrise les concepts d’autonomie et de résilience; et si l’on est capable de les défendre de façon intransigeante, parfois même, au péril de sa propre vie. Il  va sans dire que nous subissons en France une violation graduelle de nos libertés individuelles depuis plusieurs années, et ce, sans aucun résultat sur notre sécurité; nous venons d’en avoir la preuve tragique.

Big Brother va tous nous regarder de plus en plus près et de plus en plus souvent; et c’est déjà le cas: la France, pays de la Liberté, est en 38ème position dans le classement de Reporters Sans Frontières, entre le Cap Vert et l’Afrique du Sud. Loi Fabius-Gayssot, affaire Dieudonné, crimes d’apologie de concepts divers… pas besoin de vous faire un dessin !

La liberté de tout citoyen français d’accéder à Internet et de s’y exprimer est déjà gravement menacée. Je recommande vivement à ce dernier, désireux de défendre cette liberté sus-citée, de soutenir la Quadrature du Net, principale plate-forme française regroupant l’actualité des législations en vigueur. C’est le site le plus exhaustif pour comprendre la stratégie de régulation d’Internet par notre gouvernement.

Le chemin de la liberté et de l’indépendance est semé d’embûches; l’être humain est capable du pire mais aussi – heureusement – du meilleur. La “révolution Internet” est la preuve flagrante qu’un groupe de citoyens conscients et déterminés peuvent, par le nombre et l’effet réseau, transformer en quelques années notre monde.

L’avènement des monnaies numériques décentralisées est pour moi une révolution du même ordre. Si je crois en Bitcoin, c’est parce qu’il est l’Internet de la monnaie. Si je soutiens la cryptosphère, c’est parce qu’elle ranime en moi l’espoir de voir peut-être, de mon vivant, un monde libéré de ses terroristes financiers, où l’être humain pourra enfin échanger de la valeur de façon sûre, rapide et sans intermédiaire – hors du joug des banques qui centralisent la richesse humaine. Bitcoin permet de transférer, sécuriser et partager de la valeur, tout comme Internet nous permet de transférer, sécuriser et partager nos connaissances de façon gratuite, libre, et sans censure aucune.

Commentaires

Indice des prix

Sécurisez vos cryptos

Ledger Nano S
Ledger Blue
Trezor Hardware wallet

Flux Twitter

Achetez des bitcoins/ethers

Acheter bitcoins et ethers sur Coinhouse
Acheter des bitcoins sur ZeBitcoin
Achat / Vente de crypto-monnaies sur coinbase