Chargement
keyboard_arrow_up
Finance

Les entreprises de l’industrie crypto-technologique attirent toujours plus d’investissements, issus de la finance traditionnelle tout comme des business angels.

Ripple

Il n’y a pas que les financiers de Wall Street qui font fleurir l’industrie crypto-technologique : la compagnie Ripple Labs vient également d’annoncer une levée de fonds de 28 millions de dollars. Je reviendrai sur Ripple dans un prochain article mais pour simplifier disons que la firme fournit un protocole de paiement ultra sophistiqué inspiré de la technologie blockchain, issue de Bitcoin, via sa propre devise digitale, le XRP. Parmi les investisseurs figurent notamment Seagate (la compagnie spécialisée dans le stockage de données que tout bon geek connait), CME Group (basé à Chicago, il s’agit de la principale bourse d’échange des marchés à terme dans le monde, en clair ce sont eux qui pilotent tous les fameux “produits dérivés”), ainsi qu’une pléthore d’investisseurs chinois dont IDG Capital Partners, ceux-là même qui ont posé plus d’un million de dollars pour Circle. Nul doute que la volonté de Ripple de s’étendre en Asie y est pour quelque chose !

Ripple Labs

Ripple s’est cependant frotté aux autorités régulatrices en ce début du mois de mai, en l’occurrence le FinCEN, le Financial Crimes Enforcement Network – le bureau du Département du Trésor américain chargé de “sauvegarder le système financier d’un usage illicite et de combattre le blanchiment d’argent, les crimes financiers et le financement du terrorisme à travers la collecte, l’analyse, la dissémination de l’intelligence financière et l’utilisation stratégique des autorités financières”, selon leurs dires bienveillants. Bien qu’il n’ait à ma connaissance envoyé aucun trafiquant d’héroïne ou terroriste en prison, ce zélé gendarme employant tout de même plus de 300 personnes a les yeux partout; et Ripple, voulant faire preuve de transparence et de bonne volonté en demandant son agrément en tant que MSB (Money Service Business), se l’est vu refusé, avec en prime une amende dont le montant gravite autour du demi-million de dollars, principalement à cause de la vente de leur monnaie pré-minée le XRP et de deux ou trois transactions douteuses. Le gouvernement américain est tatillon et les firmes crypto-technologiques doivent prévoir un budget “législation” important pour montrer patte blanche…

Hedgy

Tim Draper, “capital-risqueur” à l’américaine, millionnaire et fervent supporter de Bitcoin, investisseur dans la devise – il est connu pour avoir racheté plus de 30 000 des 50 000 bitcoins saisis après l’affaire Silk Road auprès de l’US Marshals Service – vient également de lever 1,2 millions de dollars pour la compagnie Hedgy. L’entreprise de San Francisco travaille sur les problèmes de volatilité de la devise, à commencer pour les mineurs : face aux coûts croissants de l’électricité, au matériel devenant vite obsolète et aux fluctuations importantes de la devise, les mineurs sont souvent obligés de revendre très vite les bitcoins minés pour couvrir leurs dépenses. Hedgy permet aux mineurs d’établir des smart-contracts avec des traders. Il s’agit de contrats à terme, pair-à-pair (tout se passe sur une blockchain), assurant un prix d’achat, couvrant la position du mineur (ou du commerçant) au moment où le contrat est établi.

Bitbond

La start-up berlinoise Bitbond vient également de clôturer un tour d’investissement de 600 000 euros mené par le groupe de capital-risque allemand Point Nine Capital, qui avait initialement financé l’entreprise, lancée en juillet 2013; de nombreux business angels ont participé.

Bitbond est une start-up intéressante car c’est une plate-forme de prêts en bitcoins (il ne s’agit pas de crowd-funding mais bien de crédit). Elle permet à un individu ou à une petite entreprise d’obtenir des prêts de pair à pair. Chaque investisseur peut prêter autant qu’il le souhaite; à la date de clôture du prêt il recevra la somme allouée assortie des intérêts proposés par l’emprunteur. Une solution intéressante dans un monde en crise où les banques prêtent difficilement aux petits projets; voire pas du tout dans certains pays.

Bitbond - Wise monkeys flyer

Et les start-ups bitcoin dans l’Hexagone ?

En France, même si le mot bitcoin doit faire son entrée en tant que nom commun dans le Petit Robert 2016 comme une “unité monétaire en usage sur Internet, indépendante des réseaux bancaires”, l’activité autour de Bitcoin est moins développée et les start-ups de la fintech ne lèvent pas des sommes aussi colossales; cependant, la société Ledger Wallet avait en février attiré 1,3 million d’euros d’investissement financier, venant d’une filiale de la Banque Postale et de plusieurs business angels. Eric Larchevêque, fondateur de Ledger Wallet et de la Maison du Bitcoin à Paris, a fait une courte apparition sur une chaîne de télévision française, en l’occurrence BFM business, fait qui est assez rare pour être souligné. Il a présenté et défendu le produit de l’entreprise (un portefeuille bitcoin au format clef usb bien de chez nous) mais aussi le système Bitcoin dans sa globalité en quelques minutes.

D’autre part en France, malgré une communauté un peu timide, le nombre de distributeurs de bitcoins disponibles continue d’augmenter. Le dernier en date est hébergé en région parisienne par la boutique PC Duo à Bois-Colombe (Hauts-de-Seine). Il s’agit de leur deuxième distributeur, le nombre d’acheteurs de bitcoin en France est donc en expansion ! Dans la ville rose où réside BitConseil, des renforts arrivent mais chut ! Ce ne sont pour l’instant que des rumeurs…

On peut donc dire que la filière crypto-technologique se porte bien et suscite de plus en plus d’intérêt, même si la France est en retrait par rapport à la scène internationale. BitConseil sera là pour mettre en lumière ce que les intrépides français auront à proposer dans les mois à venir !

Commentaires

Indice des prix

Sécurisez vos cryptos

Ledger Nano S
Ledger Blue
Trezor Hardware wallet

Flux Twitter

Achetez des bitcoins/ethers

Acheter bitcoins et ethers sur Coinhouse
Acheter des bitcoins sur ZeBitcoin
Achat / Vente de crypto-monnaies sur coinbase