Chargement
keyboard_arrow_up
Fondamentaux

Bitcoin est une innovation transversale qui a le potentiel de révolutionner de nombreux pans de notre société. Les raisons de s’y intéresser ne manquent pas. Personnellement j’ai pour habitude de les classer selon un bon vieux triptyque philosophique, économique, technologique. Je vous laisse découvrir quelques exemples, n’hésitez pas à picorer selon vos sources d’intérêt.

  • Quelques raisons d’ordre philosophique :

    • Bitcoin est transparent, libre et ouvert :

      • Bitcoin repose sur un protocole libre et ouvert : tout le monde peut auditer et contribuer à l’amélioration de son code source, à commencer par les plus grands cryptographes mondiaux, ce qui rend Bitcoin à la fois très robuste et évolutif. Les anglais parlent de « résilience ». De surcroît c’est une première historique, avant Bitcoin il n’existait pas de réseau de paiement libre.
      • Toutes les transactions Bitcoin sont validées et inscrites publiquement dans un grand registre nommé la Blockchain. Ce registre est partagé à travers tout le réseau Bitcoin et n’importe qui est libre de le consulter à tout moment.
    • Bitcoin est démocratique et participatif :

      • Toute participation est volontaire, personne n’est obligé d’accepter les bitcoins, d’un autre côté personne n’est exclu non plus, le réseau est ouvert à tous. Il suffit de télécharger un portefeuille Bitcoin pour commencer à accepter les bitcoins, c’est très simple et entièrement gratuit.
      • Bitcoin ne repose pas sur le système bancaire. C’est un réseau décentralisé, il n’y a pas d’autorité centrale ni d’intermédiaire financier obligatoire. Bitcoin fonctionne grâce à ses utilisateurs, pour ses utilisateurs, autour d’un réseau pair à pair (d’égal à égal). Dit autrement, il n’y a pas de super utilisateur qui puisse imposer par la force ses lois aux autres, chaque modification des règles de fonctionnement de Bitcoin est soumise au libre consentement des utilisateurs[1].
    • Bitcoin protège les droits et les libertés individuelles.

      • Bitcoin est résistant à la censure : l’autre intérêt de fonctionner autour d’un réseau pair à pair décentralisé est de rendre le contrôle de leur argent aux utilisateurs et à eux seuls. Grâce à cette structure, chaque utilisateur est maître de son argent, ses bitcoins ne peuvent pas être gelés, confisqués, ni bloqués arbitrairement. Un cubain pourra donc recevoir les paiements en Bitcoin d’un américain, et vous pourrez soutenir Wikileaks ou Edward Snowden si vous le souhaitez, sans craindre d’avoir vos transactions bloquées ni votre compte gelé.
      • Bitcoin est résistant à la corruption : aucune entreprise, ni aucune administration n’ayant la gestion de Bitcoin, aucun pot de vin, ni aucun lobbying ne peut permettre d’avantager une entité au détriment du plus grand nombre. Par exemple, il est impossible qu’un petit groupe décide unilatéralement de changer les règles d’émission des bitcoins dans le but de renflouer un ou des utilisateurs particuliers. Pour effectuer une telle opération, ce petit groupe serait obligé de consulter tous les utilisateurs de Bitcoin et de recueillir leur consentement explicite[2]. Cette gestion monétaire est non seulement appréciable mais aussi unique en son genre. Personnellement je ne me souviens pas avoir été consulté quand il fallut émettre des milliards d’euros, dont je n’ai pas vu la couleur, pour renflouer des banques.
      • Bitcoin est respectueux de la vie privée : sans pour autant atteindre le degré d’anonymat offert par l’argent liquide, Bitcoin est conçu de manière à permettre à ses utilisateurs d’effectuer des paiements avec un niveau acceptable de confidentialité. On parle de pseudonymat des transactions, à savoir que l’on connaît l’adresse Bitcoin émettrice et l’adresse réceptrice[3] ainsi que le montant associé à chaque transaction Bitcoin[4] sans pour autant connaître les identités des personnes physiques associées à ces adresses Bitcoin.
        Observation des transactions d'une adresse Bitcoin grace à la Blockchain
        Observation des transactions d’une adresse Bitcoin grace à la Blockchain

        À moins bien sûr que l’utilisateur ne choisisse d’associer publiquement son nom à ses adresses Bitcoin, auquel cas n’importe qui pourra consulter l’ensemble de ses transactions[5]. Notons que ce choix est à double tranchant, autant il nous semble adapté à une association ou à un organe politique qui chercherait à démontrer au public l’utilisation et la gestion irréprochable des fonds dont il a la charge, autant cette transparence totale pourrait s’avérer être un enfer pour un individu qui verrait toutes ses transactions dévoilées à n’importe qui, à ses voisins, aux jaloux, aux escrocs… En ce sens, laisser la possibilité à l’utilisateur de protéger sa vie privée et de décider du degré de confidentialité qui lui convient est une caractéristique fondamentale, unique et précieuse de Bitcoin.

  • Quelques raisons d’ordre économique :

    • Bitcoin est universel, facile d’accès et très économique :

      • Bitcoin est adapté aux transferts de fonds internationaux rapides et bon marché : grâce à son architecture participative, le réseau Bitcoin permet des transferts d’argent, quel que soit le montant et quelle que soit la destination, à tout petit prix. Ainsi transférer l’équivalent de 1 000 € en bitcoins depuis Paris vers Katmandou ne vous coûtera que 5 centimes d’euro et ne prendra qu’une dizaine de minutes, vous pourrez faire ce transfert 7j/7, 24h/24, dimanche et jours fériés inclus. Je vous laisse le soin de comparer avec les tarifs et les horaires d’ouverture de Western Union ou de MoneyGram…
      • Bitcoin est adapté à l’immense marché des non-bancarisés : Bitcoin est très simple à prendre en main et de surcroît l’accès au réseau Bitcoin est gratuit. Du point de vue de l’utilisateur, Bitcoin n’est rien de plus qu’une appli mobile ou un logiciel pour ordinateur qui fournit un portefeuille personnel permettant à un utilisateur d’envoyer et recevoir des bitcoins partout dans le monde. Aucune formalité administrative n’est nécessaire, il suffit de quelques clics et c’est parti, à comparer avec tous les tracas qu’il faut affronter pour ouvrir un compte bancaire…
      • Bitcoin permet de toucher gratuitement et simplement un public mondial : ajouter un moyen de paiement en Bitcoin permet de recevoir des transactions depuis tous les pays du monde!! (Asie, Afrique, Moyen-Orient, Amérique du Sud etc.)
    • Bitcoin peut constituer un bon investissement, même si cela reste un placement risqué

      • Bitcoin est un bon support pour diversifier son épargne. Le cours du bitcoin, bien que volatile, n’est pas corrélée aux fluctuations des autres actifs financiers plus traditionnel, tel que les indices boursiers (CAC 40, S&P 500), les devises (Eur, USD, Yen…) ou même les métaux précieux (Or, Argent etc.)[6]. Ainsi Bitcoin peut servir de placement défensif en permettant à un investisseur de réduire son exposition à d’autres actifs.
      • Bitcoin est un placement risqué mais à gros potentiel. En terme d’investissement risque et rendement sont toujours liés. Depuis le début du projet en 2009 la valeur d’un bitcoin est passée de moins de 0,001$ l’unité à plus de 200$ aujourd’hui, en passant par un plus haut historique à 1 150$ l’unité en novembre 2013!! Et pourtant nous n’en sommes qu’aux balbutiements de cette technologie. Alors autant il serait idiot de miser dessus toute son épargne, autant il serait dommage, en cas de d’adoption massive, de ne pas en avoir acheté un peu au préalable.
  • Quelques raisons d’ordre technologique :

    • Les transactions Bitcoin sont extrêmement bien sécurisées

      • Le protocole Bitcoin, dans le but de sécuriser les échanges, recourt à des standards cryptographiques de niveau militaire[7]
      • Un paiement en bitcoins ne nécessite aucune transmission de vos données sensibles. C’est très comparable à un paiement en espèces qui aurait lieu sur internet : vous envoyez vos bitcoins à l’adresse du marchand et c’est fini, au pire ce dernier garde vos bitcoins et ne vous envoie pas la marchandise, mais ça s’arrête là. Le commerçant ne dispose pas de données sur vous qu’il pourrait exploiter à mauvais escient ou perdre. En revanche, lors d’un paiement par carte bancaire sur internet, vous transmettez toutes vos données sensibles en croisant fort les doigts pour que tout se passe bien. En termes de sécurité c’est nettement moins bien. Ce qui n’est pas toujours le cas, comme nous le rappelle, entre autres cas, les piratages du Playstation Network et du géant américain Target, lors desquels des millions d’utilisateurs ont vu leur données bancaires compromises. Notez que si les paiements sur ces sites avaient été effectués en bitcoins, les pirates n’auraient eu aucune information sensibles à voler aux utilisateurs.[8]
      • Les paiements en bitcoins sont irréversibles : c’est un avantage indéniable pour les commerçants qui sont sûrs de ne pas voir leurs paiements annulés frauduleusement, en revanche cela demande à l’utilisateur d’être attentif et responsable.
    • Bitcoin est parfaitement adapté à internet et aux usages de demain

      • Bitcoin est une monnaie programmable : les utilisateurs peuvent automatiser de nombreuses tâches. Vous pouvez soumettre la réalisation d’une transaction à une condition. « Ces conditions peuvent être très variées. Par exemple, l’émetteur peut simplement demander la réponse à une question plus ou moins difficile, et créditer du montant indiqué le premier utilisateur qui donnera la réponse correcte ; c’est alors un concours. Ou bien l’émetteur peut demander, outre l’identification d’un destinataire, la signature d’un ou plusieurs tiers ; on obtient ainsi un compte sous séquestre. Ou encore le paiement peut être conditionné par un événement qui sera annoncé sur Internet (réussite à un examen pour une récompense, victoire d’une équipe dans une compétition pour un pari, décès pour un testament, etc.). Cette condition peut être arbitrairement complexe, ouvrant la voie à une infinité de formes de mouvements couvrant potentiellement toute une gamme de transactions financières, existantes ou nouvelles. »[9]
      • Bitcoin est adapté à l’internet des objets et à de nombreux usages futurs qu’il reste encore à inventer : par exemple, un objet peut posséder une adresse bitcoin et procéder à des paiements autonomes avec d’autres objets connectés possédant une adresse bitcoin. Ces différentes interactions entre objets connectés ou êtres humains pourraient tourner autour de “contrats intelligents” inscrits dans la Blockchain de Bitcoin[10] et qui s’exécutent automatiquement.

        Une illustration simple du fonctionnement d’un “contrat intelligent” serait la suivante :
        Vous souhaitez passer une semaine de vacances à Calvi du 4 au 11 juillet. Après avoir payé le montant convenu à l’adresse Bitcoin du propriétaire, vous recevez sur votre smart-phone le numéro du digicode permettant d’entrer dans l’appartement durant ces dates. Bien entendu, comme votre téléphone est équipé de la technologie NFC, vous n’aurez même pas besoin de taper ce code. Approcher votre téléphone du digicode, voire simplement le garder dans votre poche de pantalon suffira pour déverrouiller la porte de votre bel appartement de vacances. À la fin de votre séjour le sésame de la porte changera et seuls les prochains locataires possédant le nouveau code sur leur smartphone pourront entrer.

        Voici comment tout le processus de réservation et de remise des clés d’un appartement pourrait être automatisé grâce à Bitcoin et aux “contrats intelligents”. Évidemment, ce n’est là qu’un exemple parmi une infinité de possibles. L’essentiel à retenir c’est que Bitcoin ouvre la voie à tout un champ de possibilités nouvelles qu’il reste encore à explorer.

Conclusion

Le but de cette liste n’est pas d’être exhaustif, mais plutôt de montrer que Bitcoin est une innovation unique et digne d’intérêt à bien des égards. En fonction de vos affinités, certains exemples vous paraîtront peut être plus pertinents que d’autres, c’est très bien ainsi ! Comme nous l’avions vu dans l’article d’introduction, au final l’utilité c’est une appréciation personnelle. Par ailleurs cette longue litanie, ne signifie pas non plus que Bitcoin est parfait, loin s’en faut ! De nombreux aspects peuvent encore être améliorés, transactions plus rapides, cours plus stable, meilleur taux d’adoption etc.

Autant nous passerons pour cette fois sur les deux premiers points[11], autant nous allons revenir en détail dans la suite de cette série sur le taux d’adoption de Bitcoin, car comme nous l’avions vu à la fin de l’article précédent, de l’évolution de ce taux d’adoption dépendra fortement l’utilité de notre cher Bitcoin. C’est le fameux effet réseau, que nous verrons dans le prochain épisode !!

Commentaires

Indice des prix

Sécurisez vos cryptos

Ledger Nano S
Ledger Blue
Trezor Hardware wallet

Flux Twitter

Achetez des bitcoins/ethers

Acheter bitcoins et ethers sur Coinhouse
Acheter des bitcoins sur ZeBitcoin
Achat / Vente de crypto-monnaies sur coinbase